Crème brûlée (France)

Publié le par Else

Une provenance disputée

Si la crème brûlée fait partie de ces quelques spécialités françaises connues dans le monde entier, il y a pourtant des pays comme l'Espagne qui disent en être à l'origine. Et pour cause :

La première trace historique de cette crème date de la fin du XVIIe siècle, date à laquelle un certain François Massialot a consigné la recette dans son livre Nouveau cuisinier royal et bourgeois. Une histoire raconte toutefois que cet officier de bouche se serait inspiré de la crème catalane pour inventer ce dessert, et c'est ce qui explique que l'origine de la crème brûlée reste encore discutée de nos jours.

Cette crème reste cela dit différente de la crème catalane et elle a par ailleurs bien évolué au fil du temps. A l'origine, on utilisait en effet de la farine et du lait alors que la plupart des gens utilisent de la crème liquide à l'heure actuelle.

Je vais vous livrer aujourd'hui ma recette personnelle, recette que j'ai préféré ne pas trop charger en sucre afin de faire ressortir au maximum le parfum de la vanille.

 

Crème brûlée

(pour 4 ramequins de crème)
 

50 grammes de sucre

50 cl de crème liquide

4 jaunes d'œuf

1 gousse de vanille

un peu de cassonnade

  • Préchauffez le four à 100°C.
  • Versez la crème dans une casserole, ajoutez la gousse de vanille fendue en deux et faites chauffer à feu doux.
  • Mettez les jaunes d'œuf et le sucre dans un récipient et fouettez vigoureusement jusqu'à ce que le mélange blanchisse.
  • Retirez la gousse de vanille de la crème en prenant garde à bien récupérer toutes les graines et versez délicatement cette crème dans le mélange jaunes/sucre en remuant régulièrement.
  • Remplissez les ramequins à crème brûlée de ce mélange, disposez-les dans un plat allant au four et versez de l'eau chaude jusqu'à mi-hauteur. Faites chauffer ainsi au bain-marie pendant 1 heure.
  • Laissez les crèmes refroidir puis laissez-les au réfrigérateur pendant 2 heures minimum.
  • Au moment de servir, saupoudrez chaque ramequin de cassonnade et faites caraméliser le tout à l'aide d'un chalumeau de cuisine (ou, à défaut, du gril du four). Servez aussitôt.

Cette recette est très simple et très pratique lorsqu'on a du monde à la maison car on peut très bien préparer ses ramequins la veille et ne les faire caraméliser que le Jour J.

Le plus important, c'est de bien faire attention au temps de cuisson, le tout dépendant comme toujours de la puissance de votre four. A la fin de la cuisson, les crèmes ne doivent être ni solides ni liquides mais juste légèrement tremblotantes, et le passage par la case réfrigérateur est indispensable pour que la crème prenne et pour que l'alliance chaud/froid soit bien là.

Petite astuce : Plutôt que de jeter la gousse de vanille, vous pouvez la faire sécher et la déposer dans une petite boîte avec du sucre en poudre pour faire du sucre vanillé maison.

Bon appétit!

Crème brûlée (France)

Publié dans Desserts et sucreries

Commenter cet article

Jenny 13/07/2014 04:32

Tout simplement ce qui y a de meilleur. Merci pour ce rapel historique,vraiment très bien fait. C'est du boulot tout ça. Tu nous fait découvrir des choses c'est ça qui est bien. Bises et bon dimanche

jeanne 08/02/2014 00:29

Merci pour l'histoire et la délicieuse recette de cette crème brûlée, elle remporte toujours du succès !!!! Bon we. Jeanne

la butineuse 03/02/2014 13:17

Humm! elles sont superbes et bien délicieuses!
merci pour le partage
bizz

justine 02/02/2014 21:01

Ca a beau être d'origine française je n'en ai jamais fait !! Il faut que j'y remédie !!! Merci pour ta recette, en la voyant ça me donne envie

carnet de recettes 02/02/2014 11:53

tres joliement reussite ! au plaisir de te relire